Vous êtes étrangère et victime de violences ? L'APTI vous aide.

Consultez la fiche ci-dessous

Vous êtes victime de violence ? L'APTI vous aide
FICHE Violences FEMMES ETRANGERES V3.pdf
Document Adobe Acrobat [635.0 KB]

Confinement et violences : Agissons, il y a urgence !

 

Avec l'Union Syndicale SOLIDAIRES 30, l'APTI dénonce les conséquences du confinement
pour les femmes victimes de violence :

 

https://solidaires30.org/confinement-et-violences-agissons-il-y-a-urgence# 

 

Que fait la Commission Femmes de l'APTI ?

 

Elle agit pour :

  • l'accès aux droits pour les femmes immigrées
  • la lutte contre les discriminations spécifiques aux femmes immigrées et pour l’égalité
  • l'élaboration et animation d’une démarche partenariale entre associations
  • l'étude des droits spécifiques aux femmes étrangères

Alpha spécial femmes :

  • 2  séances par semaine animées par des membres de la commission

Accompagnement :

  • juridique : commissariat, avocats, tribunaux (pénal, affaires familiales, droit au séjour, droit de la nationalité)
  • administratif : dossiers, préfecture
  • social : hébergement, assistance
  • survie : nourriture, vêtements, équipements…

Activités :

  • loisirs : sorties et autres
  • bénévolat dans d’autres associations
  • entr’aide pour la survie, les enfants, les bons plans, etc.
  • infos : emploi, formation, etc.

En 2019, la commission Femmes a suivi un peu plus de 60 femmes avec des réunions bimensuelles et des rendez-vous individuels.

 

Les plus gros obstacles à l’accès au droit de séjour sont les récépissés sans fin ou le refus de séjour lors des renouvellements, la suspicion sur les motifs de la demande (plainte, mise en cause de la nationalité du conjoint ou du père de l’enfant, soi-disant mariage « gris » ou « blanc »), la lenteur des procédures (il faut « tenir » sans ressources ni autonomie, avec la pression des lieux d’hébergements et la vie difficile pour les enfants).

 

La commission femmes dénonce :

  • La dépendance au conjoint
  • Le refus du droit au travail pendant la durée des procédures
  • La mauvaise foi institutionnelle : énoncer des délais à respecter pour déposer les demandes de droit au séjour et ne pas donner de rendez-vous en préfecture pour les effectuer, demander des preuves de travail antérieur à une personne n’ayant pas le droit de travailler, exiger un retour au pays d’origine pour obtenir un visa systématiquement refusé, instruire les dossiers pendant des mois, voire des années tout en signifiant un délai de 4 mois pour un refus implicite, enquêtes policières à charges, non reconnaissance des violences conjugales, etc.

 

 

 

 

L'APTI au temps du coronavirus

La crise sanitaire actuelle nous a contraint à suspendre l'ensemble de nos activités : ateliers linguistiques, permanences, réunions, etc.

Nous restons toutefois vigilants et poursuivons différemment nos actions de solidarité : interventions auprès du Préfet, accompagnement des femmes étrangères victimes de violence, etc.

Il est toujours possible de nous joindre par mail à apti.nimes@gmail.com.

Infos pratiques

 

Permanence

samedi de 10 h 00 à midi

 

Pour toute question relative à vos démarches administratives :

- demande d'asile

- séjour

- santé

- famille, ...

 

8 bis boulevard Sergent Triaire
30000 NIMES

04 66 29 44 56

apti.nimes@gmail.com

 

Vous pouvez également utiliser notre formulaire de contact

 

L'APTI est membre de la